Signaler un contenu inapproprié

La bouteille de Jerez est-elle périmé ?

{
}

 TAGS:Une des particularités des vins de Jerez est qu?ils n?ont pas de millésime. Ils se cultivent selon la méthode appelée « de criaderas y soleras ». Vous avez tous vus cette collection de barriques dans les caves, les unes sur les autres. Et bien le procédé pour faire vieillir les vins de Jerez est le suivant : on embouteille du vin de la barrique qui est au sol (appelée « solera »), puis on rempli cette barrique avec celle qui est au-dessus, avec laquelle elle est connectée, et ainsi de suite jusqu?à arriver à celle qui est tout en haut, qui se rempli avec le vin nouveau de cette année.

Mélanger des vins d?années différentes fait qu?on ne peut pas donner un millésime précis au Jerez qui est en bouteille, ce qui provoque un doute : comment sait-on que ce vin est dans les meilleurs conditions de consommation ? ou dit autrement, la bouteille Jerez est-elle périmée ?

Pour le savoir, il faut regarder la date de mise en bouteille, car on considère que le vin, lorsqu?il est en cave, évolue positivement, et que le risque de le perdre ne vient que lorsqu?il est mis en bouteille. Où est l?information sur la date de mise en bouteille ?


Si vous regardez bien la photo, nous avons signalé un numéro marqué, qui commence par la lettre « L ». Ce numéro indique quand le vin a été mis en bouteille. Ensuite, selon le type de Jerez, nous saurons si le vin que nous avons entre les mains est dans les meilleurs conditions ou si il est passé. Cela dit, le vin n?étant pas une science exacte, il possible de trouver une bouteille en parfaite condition même plusieurs années après le moment où elle aurait dut perdre ses qualités, ou le contraire. Les conditions dans lesquelles a été gardé la bouteille sont aussi un facteur important.

Les deux systèmes de codification les plus communs commencent avec le ?L? sur l?étiquette, près d?un numéro de 4 ou 5 chiffres. Dans le code à 4 chiffres, le premier chiffre suivant le « L » indique l?année puis le jour de l?année de mis en bouteille du Jerez. Ainsi, le « L7137 », le code de la bouteille sur l?image, se traduit par le jour 137 de 2007, ce qui donne le 17 mai 2007.
Si la bouteille a 5 chiffres après le « L », alors les 3 premiers chiffres indiquent le jour de mise en bouteille et le deux derniers sont l?année. Ainsi, « L18409 » indiquerait le jour 184 de 2009, c?est-à-dire le 3 juillet 2009.

À partir de là, il faut calculer le temps passé depuis la mise en bouteille du vin, et évaluer si après tout ce temps le vin est encore bon ou pas. Ceci est particulièrement utile, pas seulement pour les bouteilles que nous avons à la maison, mais aussi au moment d?acheter un Jerez dans un endroit dont on ne connaît pas leur fréquence d?achat de vins de Jerez.

Et maintenant la science incertaine. Combien de temps conserve-t-on un vin Jerez en bouteille ? Ça dépendra de comment il a été conservé, de la marque, et même de la météo. Mais une bonne marge de sécurité pourrait être celle-ci :

  • Fino / Manzanilla: Ne pas consommer au-delà de 12-18 mois après la date de mise en bouteille et pas plus d?une semaine après son ouverture.
  • Amontillado / Palo Cortado : Ne pas consommer plus 18-36 mois après la date de mise en bouteille et pas plus de 2-3 semaines après son ouverture.
  • Oloroso / Cream : Ne pas consommer plus de 24-36 mois après la date de mise en bouteille et pas plus de 4-6 semaines après son ouverture.
  • Pedro Ximénez : Ne pas consommer plus de 24-48 mois après la date de mise en bouteille et pas plus de 1-2 semaines après son ouverture.
{
}

Laissez votre commentaire La bouteille de Jerez est-elle périmé ?

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name