Signaler un contenu inapproprié

Cinquante nuances de vin...

{
}

 TAGS:undefined

 

Combien d'entre vous ont dans leur entourage une ou plusieurs personnes qui disent ne pas aimer le vin? 

Certainement comme moi, beaucoup trop! De fait, il m'arrive souvent de conseiller des hommes, pour la plus part du temps, qui me demandent un vin pour eux car leur épouse ou compagne ne boit pas et donc une petite bouteille suffira. Que d'émotion!

Eh bien, la prochaine fois que vous entendrez une personne vous dire qu'elle n'aime pas le vin, s'il vous plait, expliquez lui, qu'elle n'a pas trouvé chaussure à son pied.

Nous pouvons comparer le vin à la lecture, le cinéma ou la musique. Je vous explique.

Combien de personnes disent qu'elles n'aiment pas lire, n'aiment pas le cinéma ou la musique? Trop également...

Trouver le style de vin qui nous plait, c'est comme trouver le  style de lecture qui nous plait ou le genre de film etc etc... Je m'arrêterai là dans les comparaisons... 

A chaque moment et chaque humeur, son vin...

Au début, on tâtonne. On lit un livre que l'on dévore, puis un autre, puis un autre, puis un jour on tombe sur le livre qui dure et qui dure. On ne dépasse jamais le chapitre 2, on n'avance pas, bref l'horreur. Imaginez maintenant que votre première expérience avec la lecture soit ce livre. Pire, idem avec le deuxième. Car, bien sûr, petit c'est votre maman qui disait, tu dois lire ça ou l'école et voilà comment on dégoute une personne de la lecture. Eh bien, pour le vin c'est la même chose. Si on s'obstine à faire gouter toujours le même style de vin à la personne qui vous dit qu'elle ne l'aime pas, il ne faut pas insister. Passez à autre chose. Il existe tant de vins différents. Des rouges légers, fruités, puissants, de blancs, aromatiques, secs, doux, des rosés, fruités, légers, des effervescents blancs, rosés, secs, doux, semi et peu alcoolisés. Des vins de tant de pays et des cépages si diverses. Le monde du vin est vaste comme pour dire qu'on n'aime pas le vin. Petit à petit les gouts changent et s'affirment. J'irai même plus loin, à mon sens, il n'y a pas de bons ou de mauvais vins parce qu'ils sont puissants ou légers, blancs ou rosés... Tout dépend du moment et de la compagnie.

A chaque moment son vin, et avec chaque personne se créer un moment différent. On n'a pas forcément envie du même vin quand on dîne avec des amis que lorsqu'on dîne avec sa compagne ou son compagnon en tête à tête, enfin tranquillement depuis des mois, sans les enfants...

Le vendredi soir, la semaine est derrière moi et j'ai tout le week-end à venir. C'est un moment privilégié que j'aime savourer avec un bon vin. Nous l'ouvrons pour l'apéritif et nous accompagne pendant la préparation du dîner et tout au long du repas. C'est toujours un vin choisi à deux, en fonction de notre humeur. 

En été j'aime lire des romans policiers, des nouvelles ou des BD alors que l'hiver je penche pour plus pour les autobiographies ou des romans historiques. C'est une question d'humeur.

Alors, à chaque fois que quelqu'un vous dit qu'il n'aime pas le vin, avant de lui servir un soda, essayer de comprendre ce que cette personne n'aime pas dans le vin et si vous ne savez pas, alors n'hésitez pas à demander conseil chez un caviste ou votre personnal shopper sur Uvinum!

Bonnes vacances, bonne lecture et bon vin...

 

{
}

Laissez votre commentaire Cinquante nuances de vin...

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name