Signaler un contenu inapproprié

Comment accompagner la cuisine mexicaine?

{
}

 TAGS:undefined

La cuisine mexicaine est riche en saveurs épicées, et en raison de cela, il n'est pas facile de l'accompagner avec une boisson. À tel point qu'il y en a qui disent qu'il n'est possible de l'accompagner qu'avec des boissons plus plates comme de l'eau, de la bière blonde ou même du lait.  

Cependant, il y en a qui défendent qu'il est bien possible de faire un accord complexe avec le vin, de sorte qu'aujourd'hui nous voulons partager avec vous quelques conseils pour y arriver, en prenant en compte également les deux façons les plus communes d'accord: 

  • Par combinaison: c'est celui dans lequel les saveurs du vin et les aliments se ressemblent, cette combinaison renforce les saveurs au palais. 
  • Par contraste: Cette méthode est celle utilisée quend on sert ensemble des vins ayant un goût intense et des aliments ayant moins de goût et viceversa. Ce contraste permet de faire ressortir les caractéristiques de la nourriture et la boisson à travers la différentiation.

En accord avec l'Association nationale des viticulteurs, " dans la cuisine mexicaine, nous partons du fait que l'on consomme beaucoup de piment, et en petites doses, cela donne de l'exotisme au plat, mais en grandes quantités elle engourdit notre palais et elle le rend insensible dans le domaine sensoriel, faisant ainsi en sorte que le vin n'ait plus le même goût. Seuls les vins rouges très structurés et complexes en arômes supportent la charge des épices du plat".  

En prenant en compte ces considérations, l'Association Nationale des Viticulteurs nous suggère elle-même les possibles accords culinaires suivants du vin avec la cuisine mexicaine.  

  • Viognier: Idéal pour accompagner des bouillons de crevettes, de poulet, de poisson, de la soupe aux vernicelles, de la soupe de citron vert, des hachis de petits poids, et  des gâteaux farcis avec des chiens de mer.
  • Chasselas: il est suggéré de l'accompagner avec la "Cochinita pibil", des cuisses de grenouilles et des ragoûts d'oeufs.
  • Sauvignon Blanc: L'accompagnement parfait pour le "pozole", "une picada de Veracruz", les "quesadillas", le riz blanc, la soupe aztèque, le "caldo tlalpeño" ( sorte de potage a base de poulet et autres légumes), la crème de champignons, la dinde farcie, ragoût d'oeufs, le "vuelve a la vida" (cocktail de fruits de mers alcoolisé), et les oeufs à la mexicaine. 
  • Chardonnay: combinez-le avec du "pozole", des "enfrijoladas", des "quesadillas" ,  "tamales de elote", ( papillotes à base maïs),  de la pâte feuilletée avec des fruits de mer, de la soupe aztèque, de la crème de champignons, de la barbecue, le "mole poblano", la dinde farcie, du poisson enveloppé dans du papier, râgout d'oeuf et du "vuelve à la vida". 
  • Chenin Blanc: servez-le avec quelques "chilaquiles verdes" (à base de tortilla et avec de la sauce verte de Chile), des "Chilaquiles" au four, ou des oeufs fermiers.
  • Sémillon: c'est l'accompagnement par excellence des "picadas de Veracruz" 
  • Riesling: pour accompagner des " chilaquiles verdes", de la soupe de citron vert ou des pampres "a la campechana".
  • Colombard: Buvez-le avec des "chilaquiles" au four .
  • Tempranillo: servez-le avec des "enfrijoladas", des calamars à l'encre, de la salade de "coditos" ou du bifteck à l'oignon. 
  •  Pinot Noir: bon accord avec des "panuchos de Veracruz", longe de porc aux prunes.
  • Nebbiolo: compagnons des célèbres "chiles",  des "panuchos de Veracruz" , des "quesadillas", du poulet Tinga et du poisson "a la veracruzana".
  • Merlot: Pour des "Enchiladas rojas", "quesadillas", longe de porc aux prunes , poisson "a la veracruzana" et des petites courges mexicaines.
  • Cabernet Sauvignon: Combinez-le avec des "pambazos", "enchiladas rojas", "quesadillas", barbecue, des boulettes de viandes de boeuf, du chevreau, filet "a la tampiqueña", des escalopes de veau milanaises, mole poblano, du cerf rôti, des calamars à l'encre, poisson " a la veracruzana"  et des "romeritos".
  •  Barbera: pour accompagner des "chiles" farcis, des "pambazas", du crevreau et un filet " a la tampiqueña".
  • Cabernet Franc: pour de la "machaca de Monterrey" (des oeufs avec de la viande séchée) et du filet "a la tampiqueña".
  • Zinfandel: Pour de la "machaca de Monterrey" et salade suprême de poulet. 
  • Syrah: Compagnon pour une longe de porc aux prunes.  
  • Malbec: Pour servir avec des "enchiladas de pipian", "panuchos veracruzanos" et "machaca de Monterrey".
  • Petit Syrah: Servez-le avec des "enchiladas de pipián".
  • Petit Verdot: servez-le avec du chevreau.
  • Ruby Cabernet:  une autre option pour servir avec du chevreau.
  • Vin mousseux: compagnon pour le "pozole", les "chiles" farcis, les "enfrijoladas", les "quesadillas", le "tamal d'elote", les pâtes feuilletés de fruits de mers, la soupe de citron vert, la crème de champignons, le barbacue, le "mole poblano", la "dinde farcie", "pejelagarto en chirmol" (poisson lepisosteïforme), "chilpachole de jaiba", les ragoûts d'oeufs, le "vuelve a la vida" et les oeufs à la mexicaine. 

 TAGS:Château Lynch-Moussas 2010Château Lynch-Moussas 2010

Château Lynch-Moussas 2010: un vin rouge sous l' AOC Pauillac élaboré avec merlot et cabernet sauvignon de 2010 et de degré d'alcool de 13.5º.

 

 

 TAGS:Tariquet ChardonnayTariquet Chardonnay

Tariquet Chardonnay: un vin blanc Cotes de Gascogne avec un mélange à base de chardonnay. 

 

 

*Image: Uvinum et KimChi Tacos (flickr)

{
}

Laissez votre commentaire Comment accompagner la cuisine mexicaine?

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name