Signaler un contenu inapproprié

Comment ruiner un accompagnement du vin

{
}

 TAGS:Lorsque vous préparez un repas pour vos invités, vous voulez qu'ils profitent tous de ce qu'il y a de mieux chez vous : nourriture, boissons et, surtout, du plaisir de votre compagnie. Mais parfois, l?excès de zèle, ou de travail, fait que l'on oublie un détail important qui pourrait ruiner notre soirée, au moins en ce qui concerne l'accompagnement du vin. 

Si vous souhaitez que la nourriture et le vin brillent sur votre table, et qu'ils ne soient pas démérité par un mauvais accompagnement, aujourd'hui nous vous révélons quelques unes des erreurs les plus communes qui peuvent ruiner l'accompagnement du vin : 

  • Vous pouvez mettre le chauffage ? 

Être trop attentif et servir le vin blanc trop froid (ou le vin rouge trop chaud), n'est pas vraiment une bonne idée. Avec le froid, les vins ne dégagent pas tous les arômes qu'ils contiennent. Avec la chaleur, on sentira trop l'alcool. Parfois, la peur d'avoir un vin pas assez frais (ou trop frais, selon le cas), est plus forte que nous et on fini par boire un vin qui nous semble trop insipide, ou trop fort, simplement parce qu'il n'est pas à la bonne température. Souvenez-vous de la règle des 20 minutes

  • Laissez-moi respirer ! 

Si un vin a besoin d'être décanté, alors décantez-le ou, au moins, ouvrez le suffisamment tôt. Certains pensent qu'ouvrir la bouteille de vin avant l'arrivée des invités est de mauvais goût, comme si quelqu'un venait à penser que la bouteille a été rempli à nouveau... Dans les restaurant, ouvrir la bouteille devant le client est un règle, mais à la maison, ce qui importe c'est que le vin soit bon. À quoi sert de bien présenter un vin si il est bien mauvais ? Ce qui est important c'est le vin, pas la présentation. 

  • Le couvert des visites 

Dans notre intention de faire plaisir, on ressent parfois le besoin de sortir ce qu'on a de mieux, les bijoux que nous gardons pour les visites. Mais sincèrement : si vous avez un vin excellent, servez-le avec un repas simple. Et si vous avez passé 3 jours dans la cuisine pour réussir la réduction de la mousse du nectar de je-ne-sais-quoi, le vin doit juste l'accompagner. Vouloir faire en sorte que tout se distingue provoque que rien ne se distingue du reste car tout est au même niveau. Tentez de joindre ce que vous avez mieux en offrant un accompagnement qui le mette en valeur. 

  • La soupe avec la cuillère, la viande avec la fourchette 

Même si on vous conseil d'innover et de vous risquer avec les accompagnements, il existe des règles de base qui pourraient ruiner l'accompagnement si vous les oubliez, comme c'est le cas, par exemple, en servant un rouge puissant avec un poisson gras. D'abord parce que vous risquez de ne pas sentir le poisson. Mais aussi parce que les huiles du poisson réagissent durement avec les tanins, et le mélange à un goût métallique désagréable. Ha ! Et les artichauts, si vous prenez du vin, laissez-les au frigo. 

Vous organisez un dîner à la maison ? Nous vous offrons 2 suggestions de vins pour être bien vu à n'importe qu'elle occasion :

 TAGS:Château Grand Puy Lacoste 2004Château Grand Puy Lacoste 2004

Château Grand Puy Lacoste 2004, pour tous les moments

 

 

 TAGS:Marqués de Riscal Reserva 2006Marqués de Riscal Reserva 2006

Marqués de Riscal Reserva 2006, un bon Reserva

{
}

Laissez votre commentaire Comment ruiner un accompagnement du vin

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name