Signaler un contenu inapproprié

Le cauchemar du "mariage" du vin

{
}

 TAGS:Le vin blanc avec du poisson, le vin rouge avec la viande, le rosé avec le riz, les pizzas et les pâtes, le cava en apéritif, vin doux en dessert et le vin généreux dans l'après-midi. Et c'est tout, non? Oui, bien sûr.

Tous ceux qui suivent ces règles auront, en général, une belle expérience avec le vin. Ceux qui disent que l'impression est accentuée accompagnés d?anchois de Toledo assaisonnés au  paprika des Canaries ... mieux vaut se méfier.

Le succès d'un mariage réussi est, comme pour tout le reste, une question de goût. Pour ceux qui aiment expérimenter et analyser les sensations produites à chaque bouchée, il est normal de chercher le mariage «parfait». C'est comme trouver le nirvana gastronomique, la combinaison magique, la clé qui assure l'entrée au palais du plaisir.

Mais cette clé est elle -même éphémère : un mariage parfait peut être ruiné si vous changez une des conditions extérieures: température, humidité, stockage de vin ou de nourriture, ou même plus discrète comme l?assaisonnement de la nourriture ou le verre dans lequel on sert le vin. Si ces détails sont pertinents, comment pouvons-nous parler de mariage «adéquat», en général ? Faut-il énumérer tous les facteurs? Qu'en est-il de la compagnie ? Est-ce qu'une mauvaise compagnie ne peut pas gâcher un mariage parfait?

Si je devais mettre toutes les conditions pour trouver le mariage parfait :

  • Pour moi, la première aurait sans doute été le choix de la personne avec qui vous allez boire. Cela peut-être n?importe qui : père, mère, frère, s?ur, partenaire, amis, ... bref, la ou les personnes avec qui boire un verre est un moment de plaisir. Ainsi commence un bon mariage.
  • La 2ème règle fondamentale du service est la température, et le verre, ... Pourquoi? Très simple: toutes ces «variables» nous pouvons les contrôler, et ce sans avoir besoin de connaître le vin avant leur mise en pratique. Utiliser le verre approprié pour le champagne, ou bien mettre un rouge à température de service sont des choses que nous pouvons tous faire, et nous n'avons pas besoin de savoir que "ce vin particulier va mieux avec telles et telles conditions ...».

Qu?en est-il de la nourriture? C?est le choix central. D'abord, parce qu'il est normal que nous ouvrions une bouteille de vin pour accompagner un repas, et non l'inverse. Je connais peu de gens qui décident le dimanche du plat qu?ils feront en fonction de la bouteille de vin qu?ils ont ou qu?ils souhaitent ouvrir. Et en second lieu, parce que trouver le plat exact qui met en valeur ce que nous voulons mettre en évidence nécessite de nombreux tests. Voulez-vous vraiment vous y mettre ?

Suivez mon conseil: suivre mes indications de base, en appréciant la compagnie, et si jamais vous répétez un mariage, affinez donc votre plat en fonction de ce dont vous vous souvenez de la fois précédente. Il est toujours bon d'avoir une excuse pour répéter un bon vin. Un mariage ne doit pas toujours être aussi parfait que le "Pairing off" de Phil Woods Septet...

Et si vous voulez surprendre avec un mariage "original", voici un vin rouge parfait avec le poisson et un blanc qui se marie très bien avec la viande. CONSEIL: Ne dis pas que je te l?ai dit!

 TAGS:Besllum Tinto 2008Besllum Tinto 2008

Besllum Tinto 2008

 

 

 TAGS:Donnafugata Anthilia Sicilia Bianco Igp 2012Donnafugata Anthilia Sicilia Bianco Igp 2012

Donnafugata Anthilia Sicilia Bianco Igp 2012

{
}

Laissez votre commentaire Le cauchemar du "mariage" du vin

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name