Signaler un contenu inapproprié

La légende du Casillero del Diablo

{
}

Les vins de provenance chilienne ont très bonne réputation, que ce soit pour leur grande qualité ou leur renommée, mais il y a un vin en particulier qui doit sa réputation à une légende. Ce vin est considéré comme l'un des plus fameux des vins chiliens, originaire de la Vigne Concha y Toro, il a pour slogan, une phrase qui veut tout dire : "La légende du Vin".

La légende du Vin

La légende commence au milieu du XIXe siècle (1871), quand Don Melchor de Concha y Toro, propriétaire et fondateur de la Vigne Concha y Toro (Chilie), réservait ses meilleures bouteilles de vin pour lui et sa famille. Cependant ces bijoux en bouteille disparaissaient étrangement, malgré qu’elles soient gardées sous clef.

Don Melchor eu alors l’idée d'inventer une rumeur macabre, qui disait que le Diable vivait dans ces caves.

Casillero del Diablo

La rumeur fut suffisante pour freiner la disparition de ses meilleurs vins. De cette légende presque anecdotique, ainsi que la bonne réputation du vin, la légende s'est propagée comme traînée de poudre entre les habitants de cette région. Ainsi est né le vin le plus fameux des vignes chiliennes, appelé un aujourd'hui, et à juste titre, “Casillero del Diablo”.

Aujourd'hui, ont passé plus de 100 ans depuis l’apparition de cette légende, mais comme toutes les légendes, elles perdurent grâce aux personnes qui la diffusent. Désormais, en plus de la "grande légende" les vins de Concha Y Toro sont réputés de très bonne qualité.

Autres légendes

La légende du vin “Casillero del Diablo” est peut-être la plus fameuse et la plus célèbre, mais elle n’est pas la seule. Il en existe d’autres, elles aussi, pleine d’imagination et de récits fascinants.

L'une des plus connue est la légende de l'invention du vin, cette histoire particulière est née en Proche Orient, en Perse, pour être plus précis. La légende raconte qu'un empereur gardait les raisins dans ses caves, ces derniers ont commencé à fermenter et une odeur évidente de vin a émané, les habitants ont confondu cette odeur avec une odeur de poison. En entendant ces rumeurs, une courtisane, a décidé de se suicider en essayant l’heureux poison. Le roi apprenant cette nouvelle décida de retrouver son corps mais à sa grande surprise il trouva la courtisane très contente en train de danser.

Le vin était né.

{
}
{
}

Laissez votre commentaire La légende du Casillero del Diablo

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name