Signaler un contenu inapproprié

Les recoltes débutent

{
}

Recoltes

Le printemps chaud et sec suivi de l’été ont contribué à rendre une saison précoce. La croissance des vignes a trois semaines d’avance cette année.

Ce printemps a été le plus chaud depuis le début du XXème siècle. En effet, la température moyenne a été enregistré 1,8°C plus haut que la fameuse canicule de 2003.

En plus de la chaleur, il faut prendre en compte le fait que cette année a été particulièrement sèche : le manque d’eau entre le mois de Mars et celui de Mai a été de 55%. C’est le plus gros déficit depuis 1976, celui-ci s’élevait à 46%.

Mais les derniers chiffres de Météo France révèlent que le mois de Juillet a été le plus frais depuis 30 ans. De ce fait, ce climat lunatique pourrait remettre les chose en place, et ainsi retarder la récolte jusqu’à la date normale.

Toutefois, les régions de la Loire, du Champagne, et du Ribera del Duero ont prévu de faire leur récolte à la mi-août. En Champagne, les premières récoltes se font habituellement autour du 20 août, cette année la région fera la récolte la plus précosse depuis 189 ans.

Dans la Loire, les récoltes auront trois semaines d’avance par rapport aux années précédentes. Le Douro, qui a connu des conditions difficiles sera lui aussi contraint de faire ses récoltes plus tôt que prévu.

Selon Le Figaro, le debut des récoltes du Beaujolais a débuté le 15 août. En Bourgogne et dans la régions de Bordeaux, les récoltes prennent lieux en ce moment même, c'est-à-dire fin août. 

Cette situation a consternée les producteurs de vin européens, car beaucoup d’entre eux ont interrompus leurs vacances d’été afin d’être en mesure d’affronter une éventuelle répétition de l’été caniculaire de 2003. La chaleur avait alors causée une soudaine et rapide maturation. Cette maturation précoce avait ruinée de nombreuses cultures.

Cependant, malgré  le temps chaud et le manque de pluie, contrairement aux apparences, la pénurie d’eau n’a pas été excessive, et dans de nombreuses régions cette pénurie est bénéfique. En effet, l’humidité et la chaleur causent souvent de la pourriture et de la moisissure sur les vignes.

Dans de telles conditions, les viticulteurs devront prendre le risque de récolter le moins tôt possible. Il risqueraient alors d’avoir un raisin sur mûris, et peu aptes à conférer un potentiel aromatique aux vins. Ou alors ils peuvent accepter les conditions climatiques de cette années et récolter plus tôt que d’habitude, même si les arômes des vins de 2011 en souffriront.

{
}

Laissez votre commentaire Les recoltes débutent

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name