Signaler un contenu inapproprié

Les régions les plus emblématiques du whisky écossais (Partie II)

{
}

 TAGS:Continuons notre découverte des régions les plus emblématiques du whisky écossais, ses principales distilleries et ses whiskys les plus représentatifs.

Highland

Highland se trouve dans la partie nord de l?Écosse, c?est une des plus grandes régions qui inclue les îles du périmètre horsmi Islay, que l?on considère comme une autre région du whisky écossais. D?une façon incongrue, cette surface inclue aussi certaines zones des basses terres du nord-est de l?Écosse, telles que Banffshire et Aberdeenshire.

Dans les whisky des Highlands, il y en a quelques uns reconnus tels que : Aberfeldy (1896), An Cnoc (1894), Ardmore (1898), Balbair (1790 ? reconstruit en 1895), Ben Nevis (1825), Dallas Dhu (1899), Dalmore (1839), Dalwhinnie (1897), Glen Garioch (1797), Glengoyne (1833), Glen Ord (1838), Loch Lomond (1840), Oban (1794), Royal Brackla (1812), Royal Lochnager (1824), Tomatin (1897) parmi d?autres.

Island Single Malts

Les Îles de Malte, telles qu?on les appelle, comprennent toutes les îles du périmètre de la partie continentale d?Écosse, excepté Islay. Tous les whiskys produits dans cette partie sont considérés comme des Island Single Malts, même si ils sont très similaires à celui des Basses Terres, on le considère comme étant un whisky différent, c?est un whisky avec une connotation similaire de fumée ou de tourbe.

Parmi les principaux whiskys de cette zone, nous pouvons citer les suivants: Arran (1995) de l?île d?Arran, Highland Park (1798) des îles Orkney, Jura (1810) de l?île de Jura, Scapa (1885) des îles Orkney, Talisker (1830) de l?île de Skye et Tobermory (1823) de l?île de Mull.

Campbeltown

Elle se Situe à Kintyre, péninsule d?Écosse (à l?est de l?île). Cette région s?est autoproclamée comme la capital mondiale du whisky, importante productrice de whisky, elle fut une fois l?épicentre de la production de whisky, avec près de 28 distilleries. De nos jours, elles sont presque toutes fermées et seules quelques unes sont en fonctionnement : Springbank (1828), Glengyle (1872) et Glen Escotia (1832).

Islay

Islay est l?île la plus méridionale d?Écosse, elle se trouve sur la côte occidentale et, aujourd?hui, son nom est synonyme de whisky écossais. Ici on trouve des whisky comme le Laphroaig (1815), le Lagavulin (1816) et le Ardbeg (1815). Des whiskys qui ont comme caractéristique principale le fumé dérivé de la tourbe. On trouve aussi le Caol Ila (1846), avec des caractéristiques similaires.

Il faut aussi citer d?importants whiskys comme le Bunnahabhain (1881) et le Bruichladdich (1881), que l?on considère plus légers. Entre autres whiskys important de Islay, nous avons : Ardberg (1815), Bowmore (1779), Kilchoman (1881) et Port Charlotte (1829).

Et voila maintenant le moment de goûter mais, comment en choisir un entre tous ces magnifiques whiskys ? Bon, nous vous en recommandons 2, mais seulement pour commencer :

 TAGS:Isle of Jura SuperstitionIsle of Jura Superstition

Isle of Jura Superstition : Isle of Jura Superstition est le whisky préféré de beaucoup d?écossais. Pour sa douceur, sa complexité d?arômes et pour son originalité, vous ne trouverez pas un whisky pareil.

 

 

 TAGS:Loch Lomond MaltLoch Lomond Malt

Loch Lomond Malt : Le whisky préféré du Capitaine Haddock, l?inséparable compagnon de Tintin. Vous voulez savoir ce qu?il en est ? Vous devrez le goûter, mais pour sûre il vous laissera

 

{
}

Laissez votre commentaire Les régions les plus emblématiques du whisky écossais (Partie II)

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name