Signaler un contenu inapproprié

Les vins de Bordeaux menacés par le réchauffement climatique

{
}

 TAGS:undefined

Les professionnels des vignobles sont inquiets à cause du réchauffement climatique. Le patrimoine français est en danger, comme cela a été évident à RMC Saint-Émilion (Gironde).

 Selon les paroles de l'ancien ministre du Développement, Pascal Canfin, "les vins français ont tiré la sonnette d'alarme depuis quelques semaines sur la RMC" et il a ajouté que "si l'on ne fait rien, en l'an 2050, le climat de Bordeaux sera la même qu'à Séville", bien que les déclarations, faites dans le cadre de la  dernière foire de Vinexpo, aient été prises avec scepticisme parmi les professionnels du secteur. 

À Saint-Emilion, foyer des plus grands vins français,  Arnaud Arfeuille, jeune oenologiste de Château La Serre, grand cru classé, essaie de s'adapter au changement climatique depuis ces 10 dernières années et il explique: "Nous affrontons des orages électriques des fois très violents et très soudains, après nous avons eu un climat chaud. Et après nous trouvons des températures un peu plus fraîches, alors nous essayons de nous adapter à cette situation". 

Pour ces cépages résistants aux températures élevées, par exemple, nous suivons les conseils de l'oenologiste "ils doivent être plantées plus au Nord et plus en haut quand on le peut", et il ajoute: " sûrement, le réchauffement climatique nous donne plus de travail qu'auparavant. Mais la véritable question est de savoir si cela change le goût du vin, parce que celui-ci doit être préservé." 

Mais si le thermomètre continue d'augmenter les prochaines années, le Merlot ne pourrait pas le supporter. "une augmentation d'un ou deux degrés, nous pouvons la gérer", commente Arnaud Arfeuille, " au-delà de quatre degrés, elle donnera lieu à des conséquences beaucoup plus graves sur la vigne". Plus spécifiquement, le Merlot pourrait perdre ses arômes de fruits, de groseilles et d'airelles.  

"Bourdeaux est un beau plateau, composé de multiples vins de prestige. Nous devrions contribuer à le préserver. Cela doit être obligatoire", insiste-t-il. Un autre casse-tête pour l'oenologiste est la date de la récolte, qui chaque année est légèrement avancée. Selon un rapport, en l'an 2100, elle pourrait être avancée de quarante jours, et en conséquence, elle aurait lieu vers la mi-juillet. 

 TAGS:Château Brane Cantenac 2006Château Brane Cantenac 2006

Château Brane Cantenac 2006: un vin rouge d' Appelation Margaux produit avec des cabernet franc et merlot du millésime 2006 et avec 12º d'alcool.

 

 

 TAGS:Château Gloria 2004Château Gloria 2004

Château Gloria 2004: un vin rouge d' Appelation Saint-Julien à base de merlot et gloria de 2004 et 13º de teneur en alcool. 

 

*Image: David Huang (flickr)

 

{
}

Laissez votre commentaire Les vins de Bordeaux menacés par le réchauffement climatique

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name