Signaler un contenu inapproprié

Les vins de l'est ouvrent de nouveaux horizons

{
}

 TAGS:undefined

La  popularisation croissante de la culture du vin a apporté une série de bénéfices pour tous les producteurs et intermédiaires qui interviennent dans ce secteur vigoureux. En raison de cela, il y a de plus en plus de consommateurs qui osent goûter de nouveaux cépages  et des vins venant de contrées exotiques. 

De la même façon des pays peu réputés dans la production  oenologique sont également en train d'en profiter pour diversifier leur économie et essaient d'attirer les passionnés du vin répartis dans le monde entier. 

C'est le cas de quelques pays d'Europe de l'est, comme la Bulgarie et la Roumanie, qui sont en train d'essayer de conquérir les marchés internationaux avec leurs produits, dont la qualité ne cesse de s'améliorer. Ce qui est curieux c'est que les vins des deux pays ont joui d'une grand popularité dans des pays comme le Royaume-Uni jusque dans les années 80 du siècle dernier, mais la chute du communisme signifia leur fin comme exportateurs, en raison des problèmes liés à la libéralisation de l'economie. 

La culture de vignobles à l'échelle industrielle fut abandonné dans la pratique, et ce n'est qu'au cours de la dernière décennie qu'elle est en train de reprendre grâce à l'initiative privée d'un mélange d'entrepreneurs étrangers, venant d'Italie, d'Allemagne, de France et du Royaume-uni et d'aristocrates revenus de leur exil post-soviétique, qui élaborent des vins comme Edoardo Miroglio Soli Pinot Noir, Nova zagora 2011; Sant'Ilia Cabernet Sauvignon/Cabernet Franc/Melnik, Elenovo, Thracian Lowlands, Bulgarie 2012; Cramele Recas Frunza Pinot Noir, Banat, Roumanie 2013; Prince Stirbey Tamaioasa Romaneasca Sec 2013; Borovitza Bella Rada, Bulgarie 2011 et Bessa Valley Enira Estate Red, Bulgarie 2009.

Pour le moment, malgré le fait que ses pays bénéficient des conditions climatiques et des terrains appropriés pour la production de vin, les résultats ne se rapprochent pas de ceux que l'on obtient dans les zones europénnes qui ont plus de tradition, mais l'évolution du secteur paraît positive et , au cours des prochaines années, sûrement nous verrons arriver dans les étagères de tous types de commerces un volume de plus en plus grand de vins élaborés en Europe de l'est, capables de produire à des coûts imbattables pour les acteurs les plus établis sur le marché. 

 

 TAGS:Prince Stirbey Tamaioasa Romaneasca SecPrince Stirbey Tamaioasa Romaneasca Sec

Prince Stirbey Tamaioasa Romaneasca Sec: un vin blanc d'AOC Romania de Prince Stirbey et 13º d'alcool. 

 

 

 TAGS:Enira Reserva 2008Enira Reserva 2008

Enira Reserva 2008: un vin rouge de l'appelation Bessa Valley avec un mélange à base de syrah et petit verdot du millésime 2008 et présente une teneur en alcool de 14.5º. 

 

{
}

Laissez votre commentaire Les vins de l'est ouvrent de nouveaux horizons

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name