Signaler un contenu inapproprié

Liebfraumilch, un vin blanc allemand

{
}

 TAGS:Pendant la longue attente vers la maturité, assiégés par les menaces de gel et de froids intenses, les viticulteurs germains sculptent leurs vignes sur des collines pentus aux pieds des montagnes des principales régions de Mosel-Saar-Ruwer, Nahe, Rheingau, Rheinhessen, Pfalz et Baden. La-bas, ils attendent que les fleuves de Mosel et Rhein, parmi d'autres, dégrisent l?aire avec le courant du golfe. Et apportent, dans le meilleur des cas, l?humidité nécessairepour que les raisins développent un champignon appelé Botytis Noble, qui consomme l?eau de la vigne et concentre à la fois le sucre et l?acidité.

Certains affirment que grâce au réchauffement global, l?Allemagne est en train de devenir plus chaude, et par conséquent, elle produit plus de vins et de meilleur qualité. Légères, avec un faible degrés d?alcool et quelquepeu sucrées, ces étiquettes deviennent populaires chez les consommateurs.

Selon les statistiques de l?Organisation International de la Vigne et du Vin -OIV-, en 2008 l?Allemagne était le cinquième pays consommateur de vins, avec 20,7 millions d?hectolitres de vin par an, avec une tendance àaugmenter. Les quatre premières positions de cette liste étaient occupées para la France, les États-Unis et l?Italie. Cette même année, le pays avait la neuvième place parmi les douze principaux producteurs de cette boisson.

Malgré sa grande réputation parmi les experts, sur les marchés internationaux l?Allemagne a toujours été associé à l?élaboration de vins blancs sans trop de personnalité, économiques et sucrés, avec cette dernière caractéristiquecomme aspect péjoratif, dénommés Liebfraumilch.

Le Liebfraumilch, qui signifie « lait de femme aimée » ou « lait de la vierge marie », est un vin qui a, au moins, environ 18g de sucre par litre, sa qualité est QbA et en général les raisins utilisés ne sont pas identifiés, en revanche, ceque nous verrons apparaître sur l?étiquette sera l?une des quatre régions dans laquelle ils sont produits, qui sont Rheinhessen, Pfalz, Rheingau ou Nahe, les deux premières étant les principales. En le classant comme QbA(QmpQualitätswein bestimmter Anbaugebiete) on indique que l?on à affaire avec un vin de table auquel il a été ajouté du sucre au moût.

Cette étiquette, présentée sur une bouteille flûte bleue typique, fabriquée en grande quantité, sans soins spéciaux ni pour le vignoble ni pendant sa vinification, a était pendant plusieurs années le fer de lance des exportations dupays. Dès lors, les allemands ont put se déstigmatiser avec son principal importateur, le Royaume-Unis, mais aussi avec les nord-américains et les scandinaves, qui considères que de nos jours les meilleurs vins blancs du mondesont élaborés la-bas.

{
}

Laissez votre commentaire Liebfraumilch, un vin blanc allemand

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name