Signaler un contenu inapproprié

L’ABC de la dégustation de vins

{
}

 TAGS:On a beaucoup parlé de la façon correcte de déguster un bon vin, nous sommes conscient qu?il s?agit d?un sujet très dense qui compte diverses opinions, et qui va très loin dans domaine du relatif et du circonstanciel.

Un bon vin reste un bon vin où qu?il soit et il n?est pas nécessaire d?être un grand ?nologue ou un expert sommelier pour le savoir, même si il est clair que nous n?allons pas prétendre être capable de donner une conclusion technique du vin en question, on peut malgré tout avoir un degré de connaissance du vin très élevé si nous connaissons certains détails importants, ou tel que le dit l?intitulé de cet article, « l?ABC de la dégustation ».

Pour se faire une première idée claire d?un bon vin, nous devons connaître au moins trois parties importantes de la dégustation d?un vin : l?apparence ou la forme, l?arôme et la saveur, ou tel qu?on le dit dans le monde du vins : la vue, le nez et la bouche. Trois sens fondamentaux pour déterminer la qualité d?un bon vin.

L?apparence ou la forme : Ici la vue est notre meilleure alliée, pour commencer nous devons faire attention à la brillance que peut avoir le vin.

Si sa brillance est bonne, alors nous sommes face à un vin intéressant, si on le voit opaque, il faut se méfier. Pour réussir cette première épreuve nous devrons lever le verre à la hauteur de nos yeux. Ainsi, avec un léger mouvement sur son axe, nous découvrirons la couleur, la brillance et la netteté du vin. Nous pourrons aussi découvrir le degré d?alcool avec les fameuses « larmes du vin » ou « jambes ».

L?arôme : Pour cette seconde phase de la dégustation, nous allons introduire légèrement notre nez dans le verre, avec cela nous arriverons à sentir les dénommés « arômes primaires », lesquels sont marqués par le type ou les types de raisins avec lesquels est fait le vin en question.

Ensuite nous distinguerons les « arômes secondaires ». Ceux-ci sont dus à la fermentation du vin.

Et pour finir nous saisirons les « arômes tertiaires » lesquels sont répandus par la garde du vin. Pour pouvoir percevoir ces arômes, avant d?introduire le nez dans le verre, nous devons l?agiter légèrement pour réveiller ses si belles odeurs.

Le goût : Pour beaucoup, c?est la partie la plus importante de la dégustation du vin. Pour commencer nous allons prendre seulement une petite gorgée de vin, que nous ferons passer par les papilles gustatives de notre bouche, pour découvrir les quatre saveurs qu?a un vin en général : sucré, salé, acide et amère. Un bon vin a un équilibre parfait entre ces différentes saveurs.

{
}

Laissez votre commentaire L’ABC de la dégustation de vins

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name