Signaler un contenu inapproprié

L’absinthe, une fée verte

{
}

Absinthe

L’absinthe est une boisson mythique, adorée puis dénigrée avant d’être carrément interdite. Toutefois cette boisson restera toujours cachée sous un halo de mystère que seuls les plus fins connaisseurs pourront percer.

Nombreux sont ceux qui associent l’absinthe au pastis et au Ricard, mais il s’agit en réalité d’une boisson tout à fait différente. Aujourd’hui nous allons vous parler de son origine et des éléments qui ont bâtis sa légende :

L’absinthe fût découverte à la fin du XVIIIème siècle, où elle eue des fins médicinales. C’est une distillation à base de plantes, composée évidemment d’absinthe, mais parfois aussi d’anis et de fenouil, et sont également introduites des plantes comme le coriandre, le genévrier ou la réglisse.

On dit que la consommation d’absinthe produit des effets hallucinogènes, capables d’inspirer les artistes, c’est pourquoi on l’appelle la fée verte. C’est ainsi que la boisson commença à se faire connaitre en tant que « La muse verte » ou « La fée verte ». Malgré ce surnom, sa couleur est souvent cristalline. Elle devient verte lorsqu’elle contient des extraits de chlorophylle d’absinthe, et dans son élaboration moderne elle se vend de n’importe quelle couleur grâce à l’ajout de colorants.

Comme la plupart de ces plantes sont des arbustes qui poussent sous un climat méditerranéen, il est logique que les meilleures distilleries d’absinthe se trouvent dans ces régions. Les plus reconnues sont en effet localisées dans la région de Valence, en Catalogne, sur les Baléares et également à Marseille.

Durant de nombreuses années, l’absinthe avait un usage médical. Les troupes françaises en consommaient comme antipyrétique. Mais lorsque les troupes revenaient du front, elles continuèrent à boire de l’absinthe, et celle-ci fût introduite dans les bars. Dès lors débuta la légende de l’absinthe.

La plante d’absinthe recueillie pour être ensuite distillée, provient d’un arbuste toxique. Elle possède un composant appelé la thuyone qui a des effets similaires à ceux produits par le THC de la Marijuana, et consommé de façon importante, peut produire des effets hallucinogène.

Une consommation régulière d’absinthe provoque des crises d’anxiété et rend dépressif. De plus, elle peut atteindre un très fort taux d’alcool (Jusqu’à 82º après sa distillation, mais les absinthes traditionnelles sont souvent diluées avec de l’eau, et font autour de 40º), ce qui lui donne le statut de boisson très dangereuse, si elle n’est pas consommée avec beaucoup de modération.

A la fin du XIXème siècle, les effets de l’absinthe étaient connus dans toute l’Europe, et pour cela, la boisson devint particulièrement à la mode à Paris, dans le milieu bohème. Van Gogh se serait coupé l’oreille sous les effets de l’absinthe. Les plus grands peintres impressionnistes français, comme Monet, Manet, Degas et Toulouse-Lautrec, étaient des consommateurs habituels, et les effets de l’absinthe dopèrent leurs inspirations qui furent à l’origine de nombreuses œuvres.

C’est durant son séjour à Paris que Picasso découvrit l’absinthe, dont il déclara immédiatement en être admiratif. Ce fut la boisson la plus importante et la plus consommée lors des premières années du XXème siècle. D’autres grands artistes lui étaient fidèles, tel que Himingway, Rimbaud et Baudelaire.

Cependant, de nombreux suicides eurent lieu durant ces années, et surtout dans le milieu bohème. Les causes de ces suicides étaient certainement liées à la crise existentialiste et à la période d’entre guerre. C’est aux ponts Montparnasse que ceux qui voulurent en finir, prirent la décision de se jeter dans le vide et laisser leur vie derrière eux.

Les autorités essayèrent de trouver une explication à ce phénomène sinistre, et ont rapidement accusé l’absinthe. On savait que la consommation de cette boisson produisait sur le long terme des hallucinations et un état dépressif. Elle devint la cause officielle de de tous ces suicides. Elle fut dès lors interdite en France. La prohibition se répandit rapidement dans la plupart des pays d’Europe, sauf en Espagne et au Portugal, où sa consommation n’était pas massive.

Ainsi se créèrent des distilleries qui récupérèrent la recette traditionnelle, et qui aujourd’hui produisent les meilleures absinthes du marché. En France, les marques traditionnelles comme Ricard et Pernod se sont rapidement orientés vers la création de boissons remplaçantes tel que le pastis, distillation de plantes avec plus de 60º d’alcool, mais ne contenant pas d’absinthe.

Avec le temps, l’interdiction d’absinthe a été retirée peu à peu en Europe et dans une grande partie des États-Unis. Désormais, on sait que les effets secondaires sont d’avantage liés au fort taux d’alcool plutôt qu’à l’absinthe. De plus, l’absinthe de cette époque pouvait été produite à partir d’alcool à bruler et d’autres produits toxiques, tout cela dans le but de maintenir une forte demande.

Pourtant, en prenant des précautions raisonnables, je vous conseille de goûter à l’absinthe pour ses saveurs d’une part, et pour connaitre la boisson qui inspira de nombreux génies d’autre part. Oscar Wilde dit à propos de l’absinthe : « Après le premier verre, vous voyez les choses comme vous aimeriez les voir. Après le second verre, vous apercevez des choses qui n’existent pas. Enfin, après plusieurs verres, les choses vous apparaitront dans leur vraie nature, et il n’existe rien de plus effrayant ».

Si vous souhaitez goûter de l’absinthe, nous vous recommandons quelques grands classiques, qui respectent fidèlement la recette originale :

  • Absenta Collector Mari Mayans : Mari Mayans est une distillerie qui œuvre pour rénover l’image de l’absinthe. Sa bouteille de forme triangulaire, et d’un vert brillant, conserve une absinthe très parfumée. Elle est excellente.

  • Absinthe Hapsburg Gold Label 89,90º : L’absinthe la plus forte du marché, Avec presque 90º d’alcool, elle a une couleur cyan très claire, et des arômes qui rappellent l’anis et le miel cuit. Très puissante.

  • Absinthe La Fee Nv : Une autre marque classique qui œuvre pour la modernité. On note des saveurs très fruitées, de pomme verte et poire. C’est la plus rafraichissante.

L’absinthe a suscitée de nombreux débats et polémiques depuis sa création. Quelle est votre opinion à propos de l’absinthe ? Pensez-vous qu’il soit juste qu’elle soit à l’origine de l’inspiration de nombreux artistes ?

{
}

Laissez votre commentaire L’absinthe, une fée verte

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name