Signaler un contenu inapproprié

L’abus d’alcool chez les adolescent peut donner naissance à des problèmes cérébraux

{
}

 TAGS:undefined

 

Une récente étude de l’Université de Finlande Orientale et de l’hôpital universitaire de Kuopio à observer un “amincissement cortical” chez les jeunes qui étaient de gros consommateurs d’alcool durant leurs adolescence.

Les résultats de recherche, publiés dans la revue Addiction, révèlent que les parties du cerveau qui se développent au-delà de 20 ans peuvent voir leur maturation interrompu à cause d’un abus d’alcool.

L’étude a été réalisée par des moyens techniques d’imagerie par résonance magnétique appliquée à la structure du cerveau de jeunes en bonne santé, sur des consommateurs d’alcool adolescents, et à des sujets témoins du même âge, mais petits consommateurs, à travers trois phases transversales sur une période de 10 ans, sur des sujets ayant majoritairement entre 13 et 18 ans au début de l’enquête.

Tous les participants ont eu de bons résultats scolaires et ne présentaient pas de différences notables dans les problèmes de santé mentale, et les consommateurs d’alcool n’avaient pas été diagnostiqués comme ayant un réel trouble en rapport avec la boisson. Cependant, des différences statistiquement significatives ont été observés entre les deux groupes.

Parmis les “buveurs”, à été observé une baisse dans le volume de matière grise dans le cortex cingulaire antérieur (une zone du cerveau impliquée dans des fonctions telles que la régulation de la pression artérielle et le rythme cardiaque), et certaines fonctions de plus haut niveau, comme l’anticipation de récompense, la prise de décision, le contrôle de impulsions et des émotions, comme la bonne insula (ce dernier est également lié à des fonctions du niveau supérieur).

Selon les chercheurs, la consommation excessive d’alcool peut perturber le processus de maturation, particulièrement important dans le contrôle des impulsions et de la sensibilité aux effets subjectifs négatifs de l’alcool, avec lesquelles ces changements de volume peuvent jouer un rôle important dans le développement d’un trouble dans la toxicomanie plus tard dans la vie.

Le mécanisme exact est inconnu après ces changements structurels, mais il semble que certaine d’entre eux pourraient être réversibles si la consommation d’alcool est considérablement réduite. Et, comme toujours, chez Uvinum, nous recommandons une consommation d’alcool modérée et responsable, car c’est la meilleur façon de profiter du plaisir et des avante qu’apport un bon verre de vin.

 

 TAGS:Château Lafargue 2011Château Lafargue 2011

Château Lafargue 2011

 

 

 TAGS:Château Carbonnieux 2012Château Carbonnieux 2012

Château Carbonnieux 2012

{
}

Laissez votre commentaire L’abus d’alcool chez les adolescent peut donner naissance à des problèmes cérébraux

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name