Signaler un contenu inapproprié

L’élaboration du vin

{
}

 TAGS:Soyons claires dès le début, il est difficile d?expliquer l?élaboration du vin en quelques mots, ici nous cherchons simplement à transmettre au lecteur le résumé que l?on peut faire après la visite d?une cave, et ce qu'expliquent les experts surtout pendant l?époque des vendanges.

Pour faire simple nous pouvons dire que ce qui est nécessaire pour que le jus de raisin se transforme en vin c?est un procédé, qui doit se réaliser le plus naturellement possible: la fermentation. C?est un phénomène chimiquegrâce auquel le sucre du raisin se transforme en alcool et anhydride carbonique, qui est dut à l?intervention de la levure présente en plus grande proportion dans les peaux. Quand la peau du raisin se brise, la levure commence àtravailler le sucre et provoque le début de la fermentation.

Ensuite, le raisin est retiré de la vigne avec sa grappe, puis déposé dans le « lagar » (traduisez bassin), espace de la cave réservé à cette tâche, ensuite il passe par le fouloir, ici les grains seront écrasés pour en extraire le jus. Ce jus, composé de pulpe, de peau et de pépins, nommé moût, sera placé dans des bassins ou des cuves pour le faire fermenter. En général, la levure va travailler afin de transformer tout le sucre en alcool, ou au moins jusqu'à obtenir 15% d'alcool dans le vin, mais il arrive souvent que certains raisins soient trop sucrés et le procédé doit être arrêter manuellement.

De nos jours, le procédé d'élaboration des vins est accompagné de l'utilisation de technologies impensables auparavant, des éléments qui aujourd'hui sont amplement nécessaires afin de garantir leur qualité. Par exemple, il est connu que les vins blancs ont besoin d'une fermentation à basse température, il sera donc nécessaire un équipement de froid qui retardera le procédé de fermentation, ce qui permet de le contrôler et éviter l'oxydation, agent très nuisible pendant les phases de création du vin. En revanche, pour ce qui concerne les vins rouges, il n'ont pas besoin de basses températures, mais eux aussi doivent éviter l'oxygénation pendant leur élaboration.

Les vins qui mûrissent dans des fûts de chêne, qu'ils soient blancs ou rouges, sont confrontés à un procédé d'oxygénation qui est très doux car cet élément s'y infiltre en petites quantités, mais cesse de le faire après mise en bouteille et bouchage. Son repos en bouteille est nécessaire voir fondamental afin de permettre au vin de se poser et acquérrir ainsi un point de maturation optimum.

{
}

Laissez votre commentaire L’élaboration du vin

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name