Signaler un contenu inapproprié

Nourriture kascher, quelles sont ses caractéristiques ?

{
}

 TAGS:undefined

La cacheroute  est une série de lois de la religion juive qui régule les aliments que ses praticants peuvent consommer. Le terme kascher ou casher désigne, alors, l'ensemble d'aliments aptes, qui excluent des aliments considérés comme "impurs", comme le porc, les mollusques et crustacés, la plus grande partie des insectes, à l'exception de quelques langoustes, mélanges de viande et de lait...

Les animaux acceptés doivent, en plus, être sacrifiés en suivant quelques normes définies, et les produits agricoles doivent aussi inclure quelques préceptes particuliers. Les raisons pour tout cela, on peut les chercher aussi bien dans la philosophie juive- qui selon certains théologues attribuent aux animaux Kascher la représentation de vertus, alors que les non kascher symbolisent les vices-, que pour des raisons sanitaires et de santé, bien que cela soit assez discutable.  

Les mammifères que l'on peut consommer doivent présenter, en termes généraux deux caractéristiques fondamentales: ils doivent avoir le sabot divisé et être ruminants, alors que les volailles doivent avoir été traditionnellement kascher, et le poisson doit avoir des écailles et des nageoires. Tous les invertébrés sont interdits, à l'exception de certains types de langoustes, comme nous l'avons déjà mentionné, ainsi que les reptiles et les amphibiens.

De plus, parmi d'autres aliments, est interdite la viande d'un animal, qui même s'il est kascher, n'a pas été sacrifié suivant les lois de la Shejita; les animaux qui présentent des blessures ou des défauts significatifs, le sang, certaines parties de la graisse abdominale du bétail; les fruits d'un arbre dans les trois années suivant sa plantation, ce qui affecte également les raisins et le vin qui peut être élaboré avec elles. 

Certains mélanges comme la viande et le lait sont également interdits, des plantes qui ont poussé ensemble, comme par exemple n'importe quel grain ou végétal planté à côté d'une vigne, du lait qui a pu être mélangé avec celle d'animaux non kascher, ainsi que ses dérivés. 

En ce qui concerne le vin, celui-ci doit être produit exclusivement par des juifs et les raisins ne peuvent être foulés, puisque les pieds sont considérés comme impurs. Ainsi, tous les vins, pour être considérés comme Kascher doivent recevoir une certification spéciale de la part d'un rabbin, quelque chose que beaucoup de producteurs au monde prennent de plus en plus en compte.  

 TAGS:Nexus Kosher 2013Nexus Kosher 2013

Nexus Kosher 2013

 

 

 TAGS:Mouton Cadet (Kosher) 2013Mouton Cadet (Kosher) 2013

Mouton Cadet (Kosher) 2013

 

 

Foto: Flickr
 

{
}

Laissez votre commentaire Nourriture kascher, quelles sont ses caractéristiques ?

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name