Signaler un contenu inapproprié

La nouvelle mode en vins naturels: des vignobles sauvages

{
}

 TAGS:undefined

La récolte des vignobles sauvages  se profile comme la véritable façon d'obtenir des récoltes naturelles et des vins bio, selon le génénicien de raisins Jose Vouillamoz, qui nie que les vignes qui poussent à partir de semences puissent être naturelles. 

Etna Frank Cornelissen de son côté affirme que les vignes cultivées à partir de  graines peuvent être plus résistantes à différentes maladies, ce à quoi Voullamoz répond que ces vignes à partir de semences sont moins résistantes aux maladies que les vignes sauvages que lui promeut tant.

Cornelissen, pendant le symposium MW au mois de mai à Florence, a dit qu'il avait planté un "vignoble expérimental" sur le versant de l'Etna qui contient les vignes qui poussent seulement à partir de graines et il a dit aussi qu'il était en train d'attendre pour créer des variétés qui résistent aux attaques de nouvelles maladies.

Mais Vouillamoz, qui a aussi été rapporteur au symposium MW s'est dépêché de réfuter la possibilité que cet exposé soit viable, en disant que ce système de vignobles expérimentaux peut produire des vignes plus vulnérables: "Moi, je suis inquiet pour cela , les graines sont le résultat de la fécondation, de sorte que s'il s'agissait d'une vigne Nerello Mascalese, alors elles changeraient d'identité, elles ne seraient plus jamais Nerello Mascalese". Les mots de Vouillamoz traduisent son inquiétude pour la perte de l'essence de ces vignes. 

En continuant avec ce raisonnement il a dit: " mais la production est principalement le résultat de l'autofertilisation, de sorte que le résultat est beaucoup moins résistant et plus propice aux différentes maladies". Vouillamoz a ajouté qu'il avait partagé son point de vue avec le célèbre oenologiste californien Randall Grahm, qui était aussi en train d'attendre la récolte de la vigne de graines pour sa propriété Bonny Doon.

Malgré cela Vouillamoz a dit que l'objectif de Grahm était différent, puisqu'il veut utiliser les vignes de graines de sa propre récolte comme de porte-greffes et celles-ci se révèlent moins dépendantes de l'irrigation. Il a aussi dit aux participants du symposium MW que plus l'âge d'un raisin cultivé sera élevé, plus grand sera le nombre de clones.

Alors nous voyons comment l'avenir des vignes de raisins pêut se révéler différent en fonction des méthodes de production et comment celles-ci peuvent avoir un impact sur la fragilité ou la force de ces raisins face aux maladies, en donnant des résultats plus ou moins éfficients pour les objectifs des producteurs.

Vous croyez que les vignes sauvages donnent des vins plus authentiques?, ou qu'il s'agit simplement d'une mode? Nous vous recommandons aujourd'hui 2 vins biologiques pour que vous puissiez apprécier les différences:

 

 

 TAGS:Domaine Antoine Arena Grotte Di Sole 2011Domaine Antoine Arena Grotte Di Sole 2011

Domaine Antoine Arena Grotte Di Sole 2011

 

 

 TAGS:Lovamor 2013Lovamor 2013

Lovamor 2013

 

 

 TAGS:Domaine Gauby Les Calcinaires 2012Domaine Gauby Les Calcinaires 2012

Domaine Gauby Les Calcinaires 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

{
}

Laissez votre commentaire La nouvelle mode en vins naturels: des vignobles sauvages

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name