Signaler un contenu inapproprié

Sabrage, une autre façon de déboucher le Champagne

{
}

 TAGS:Le « Sabrage » est une technique qui sert à ouvrir une bouteille de Champagne avec une épée, et même si cela semble être une extravagance ou une simple curiosité, en réalité il s'agit d'une tradition de plus de 2 siècles d'histoire. Racontons-la :

Le sabrage se remonte à l'époque de Napoléon, c'est la technique pour retirer un bouchon d'une bouteille de mousseux avec un sabre.

En Espagne et dans d'autres pays où les mousseux s'associent aux célébrations, il est normal de déboucher les bouteilles avec beaucoup d?allegresse. En revanche, en France, où le Champagne est vénéré, s'impose la discrétion pour l'ouverture de la bouteille, comme preuve d'élégance et de glamour. Ainsi, le bouchon se retire en le tenant à tout moment, pour éviter qu'il vole, avec des mouvements courts et doux pour que ce soit le moins bruyant possible.

L'unique façon qui est permise pour lancer le bouchon est celle du sabrage, pour être si spectaculaire.

Le sabrage vient du mot « sabre ».

Il existe jusqu'à 3 versions différentes pour l'origine de la tradition du sabrage :

La première version donne directement son origine à Napoléon, qui utilisait le sabre, unique outil qu'il avait a porté de main, pour ouvrir les bouteilles quand il célébrait ses victoires.

La seconde inclut dans le sabrage à la non moins célébre veuve de Cliquot. On raconte que les soldats de Napoléon visitaient souvent les vignobles de Veuve Clicquot, riche jeune femme de 27 ans, et qu'ils rivalisaient entre eux en faisant recours au sabrage pour l'impressionner.

Il y a une autre façon d'ouvrir les bouteilles, en frappant leur base sur un mur. Le bouchon, à cause de la pression, finit par partir. C'est de cette façon que les pirates avaient l'habitude de les ouvrir, c'est pourquoi, selon la troisième version, la Marine française adopta le sabrage pour se différencier de ceux-ci.

Bien que le sabrage a eut des adeptes depuis le XVIIIº siècle, ce n'est qu'en 1986 qu'un groupe, amants de cette tradition, décida de s'unir en France et de créer ce que l'on dénommine aujourd'hui La Confrérie du Sabre d'Or.

Actuellement, cet organisme maintient et régule les anciennes normes sur lesquelles se base cet art à échelle mondiale. Cette confrérie est présidée par le Grand-Maître Jean-Claude Jalloux et a des embassadeur sur la moitié du globe.

Dans la Confrérie du Sabre d?Or, il existe 6 types de membres obtenus en accord avec l?habilité de chacun d?eux dans l?organisation et à la quantité de bouteilles ouvertes :

  1. Sabreur: Celui qui s?inicie dans le monde du sabrage. Il doit payer une cotisation initiale établie par l?Association et acheter le Cava ou Champagne qui sera ouvert pendant son investiture. On lui remet une série de papiers et de la litérature à étudier puis, il sera ensuite évalué.
  2. Chevalier-Sabreur: Pour obtenir ce rang, l?initié doit dominer le sabre et le démontrer face à la congrégation, lors d?un acte officiel de celle-ci. Il a l?autorisation d?inicier d?autres personnes à l?art du Sabrage.
  3. Maître-Sabreur: On le désigne comme responsable d?une congrégation locale ou Caveau.
  4. Officier: Réservé au Chevalier-sabreur de plus de 5 ans d?ancienneté, qui sera nommé seulement à l?occasion d?un acte internationnal. Pour cela il devra, là encore face à tous,égorger une bouteille « magnum ».
  5. Commandeur: Aprés cinq ans dans le rang d?officer de l?Ordre, il est possible d?opter à devenir commandant de l?Ordre. Pour cela il devra égorger face à tout le monde un Jeroboam, qui pour le Champagne, représente l?equivalent de quatre bouteilles normales.
  6. Grand Commandeur: Exclusivement réservé aux Commandants avec plus de 10 ans d?ancienneté comme tels, c?est la plus haute distinction de l?Ordre.

Bien qu?il soit possible d?ouvrir des bouteilles de mousseux avec des objets différents du sabre, cela n?est plus considéré comme un sabrage authentique. Pour faire un sabrage selon les normes établies, il faut suivre au pied de la lettre les régles suivantes :

  • Prendre une bouteille Cava ou Champagne qui soit suffisement froide. La température recommendée est de 3ºC.
  • Retirer la couche d?aluminium qui recouvre le bouchon. En ce qui concerne le fil de fer qui couvre le bouchon, il peut être retiré ou desseré, au choix.
  • Chercher sur le verre la ligne de couture qui ferme la bouteille, et ouvrir exactement sur cette ligne l?aluminium qui la couvre, aproximativement sur un centimètre de large. Avec de l?expérience, ceci n?est plus nécessaire.
  • Bras tendu, tenir fermement la bouteille avec le pouce introduit dans sa base. Viser vers l?avant en formant un angle d?environ 30º par rapport à l?horizontale, et s?assurer qu?il n?y a personne dans la « ligne de tire ».
  • Faire glisser doucement le sable sur le cou de la bouteille à plusieurs reprises, sans frapper le bouchon, afin de créer une friction et que la pression et les bulles, qui sont à l?intérieur, fassent leur travail.
  • Donner un coup léger avec un mouvement continue au bouchon (pas de coup de sec), et nous verrons comment le bouchon part avec violence pour finir loin de la bouteille.

Il est conseillé de faire ces manipulations avec beaucoup de précaution, surtout les premières fois. De plus, sachant qu?une partie du Champagne va être perdue (aproximativement une demi coupe), il est préférable de le faire en exterieur, pour ne pas trop salir. Il est aussi possible d?essayer avant avec un autre objet, qui ne soit pas un sabre (juste au cas où). Même si, après avoir prit l?habitude, le sabre sera toujours bien plus élégant?

{
}
{
}

Laissez votre commentaire Sabrage, une autre façon de déboucher le Champagne

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name