Signaler un contenu inapproprié

Vignes nouvelles, vignes anciennes

{
}

 TAGS:Un des plus grands mystères du vin est l?évolution constante qu'il subit. La même bouteille, goûtée à des jours différents, peut avoir des nuances différentes. C'est ainsi car dans le vin se logent une multitude de bactéries quise développent, changent, et par conséquent modifient les caractéristiques du jus.

Dans les barriques aussi, des changements importants de produisent, lorsque le vin entre en contact avec le bois, celui-ci libère les particules du tonnelle qui sont absorbées par le liquide.

Mais un des changements les plus importants et significatifs, c'est celui de la propre vigne, qui avec les années forme des raisins aux caractéristiques différentes. C'est ce qui fait que chaque année le vin soit unique, car lesfacteurs ne seront jamais exactement les mêmes.

Quel est le secret d'une bonne récolte ? Le raisin doit pousser avec les nutriments métabolisés par la plante. C'est-à-dire que si nous apportons généreusement de l'eau et des sels à une vigne, les raisins deviendront grand et juteux, mais leur jus ne contiendra que de l'eau et des sels. En revanche, si un vignoble manque d'eau, afin de pouvoir alimenter ses fruits la plante devra métaboliser lentement chaque molécule d'eau que ses racines pourront trouver dans la terre, par conséquent le raisin grandira peu et en faible quantité, mais sera chargé des propriétés de la souche.

Pendant les premières années du vignoble, les vignes produisent du raisin en abondance. Se sont de belles grappes avec de gros raisins, très sucrés et savoureux au palais. Cependant, son utilisation pour la production de vin n'est pas recommandée, car ces raisins contiennent peu de nutriments fournis par une plante encore trop jeune et à travers laquelle la sève circule rapidement et avec facilité. Si on les utilise pour élaborer du vin, celui-cisera probablement très acide avec peu de goût.

Pendant longtemps il a été reconnu qu?un vignoble de moins de 5 ans n?était pas recommandable pour la vinification de son raisin. Désormais, avec les nouvelles techniques d?entretien des vignobles, il est possible d'accélérer le développement de la plante et du vignoble de telle sorte qu?à partir de la troisième années ils peuvent produire un vin plus qu?acceptable.

C?est jusqu'à l?âge de 20 ans que les vignobles produisent le plus de raisins. Plus encore, il est normalement nécessaire de « recouper le raisin » (couper les petites grappes plus tôt que prévu pour que la plante en produiseune quantité inférieure, mais de meilleure qualité). Le fruit reste de grande taille et chargé de nutriments.

À partir des 30 ans, nous avons ce que l?on considère les vignes anciennes. Indépendamment de la richesse du sol, la plante a été soumise à une multitude d'élagages et ses « artères » ne fonctionnent plus avec la mêmefacilité qu?auparavant, ce qui provoque que la circulation de la sève jusqu?au fruit se fasse avec lenteur et difficulté, ce qui entraîne la réduction de la quantité et de la taille des grappes et les charge en tanins. Il est difficiled?élaborer du vin de vignes anciennes, entre autres parce qu?il faut un vignoble plus grand pour obtenir la même quantité de vin, en revanche sa qualité augmente par rapport au même vignoble lorsqu'il était plus jeune.

Cela ne veut pas dire que les vins de vignes anciennes soient toujours meilleurs, car leur âge est tout aussi important que leur état de conservation. Parlez-en a Georges Clooney?

Pour terminer, une phrase de Sir Francis Bacon : « Vieux bois à brûler, vieux vin à boire, vieux amis en qui confier, et vieux auteurs a lire ».

{
}
{
}

Laissez votre commentaire Vignes nouvelles, vignes anciennes

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name