Signaler un contenu inapproprié

Vivre (ou boire) des rentes

{
}

 TAGS:Il y a quelques semaines nous nous réveillions avec la nouvelle que le Pruno 2010 avait été récompensé avec de merveilleux 94 points Parker. Pour comprendre, jamais un vin rouge espagnol de 10 ? n?avait obtenu une note si élevée. Et bien que Robert Parker n?est pas un saint de la dévotion de beaucoup de ces lares-surtout en fonction de comment vous vous en sortez à la foire-, la curiosité et l?envie de ne pas laisser passer « l?aubaine » ont vidé les magasins de vin. Il reste encore quelque chose, mais certainement pas pour longtemps. Pratiquement en 5-6 semaines la production d?une année entière a été écoulée. Et maintenant quoi ?

De temps en temps (heureusement, de plus en plus souvent) on rencontre régulièrement ce genre de nouvelles qui démontrent le saut en qualité des vins espagnols ses dernières années.  Abadía Retuerta a obtenu pour sa « sélection spéciale 2001 » la considération de « meilleur vin rouge du monde » en 2005, à l?international Wine Challenge (où « Casa de la Ermita crianza » a gagné la Médaille D?or). Un vin espagnol. Les « Rocas de San Alejandro », a étonné Parker en personne, qui a dit textuellement : « ça doit être la découverte plus importante de  mes 25 années de carrière !!, en vérifiant que le prix de cette bouteille était d?environ 5 euros,?

Avoir le soutien des connaisseurs, un prix d?un concours international, ou même être élu comme le vin officiel dans un évènement important peut signifier un bon coup de main important pour une cave, dans certains cas un coup de pouce définitif pour se faire une place dans les préférences des consommateurs. Mais ce n?est pas toujours comme ça, parce que « faire un tabac » avec un vin est une arme à double tranchant, où l?attitude de la cave marque le destin de la marque. Que fait-on ? Nous profitons de l?effet d?entraînement, ou nous établissons les bases pour arriver à être grands ?

Profiter de l?effet d?entraînement ça veut dire, normalement, presser le vin récompensé, passer d?une production de 50 ou 50 mille bouteilles de vin récompensé à une production de 300 ou 400 mille bouteilles le temps général de l?année suivante. Il n?a pas de qualité ? Peu importe, il a un « nom ». Et ce nom tiendra, au moins, une ou deux temps généraux de l?année de plus. Après, cette « nouvelle » ou notation sera archivée, généralement, dans les fichiers des représentants de la cave, comme triste argumentaire de vente pour des vendeurs distraits.

  • Eh ! Dites donc, ce vin a 91 points.
  • En quelle année ?
  • Eh bien, les points il les a?.

L?autre possibilité est d?établir les bases pour grandir : ne pas réaliser de grandes ventes, mais continuer à travailler comme jusqu?à ce moment. En profiter pour élargir dans des zones nouvelles, de nouveaux distributeurs, qui acceptent de vendre peu à peu tout au long du temps, au lieu de chercher à conclure de grandes ventes qui vident le stock et nous empêchent de fournir nos pourvoyeurs depuis toujours. Travailler le reste de la gamme avec le même soin. Augmenter le réseau des contacts. La réussite d?un vin a un effet commercial et de marketing, mais il ne devrait pas en avoir sur la vigne. Abadía Retuerta, par exemple, continue ce même chemin et maintenant il s?agit d?une cave reconnue au niveau mondial.

Sinon, nous courrons le risque que, après des années, nous rendent ridicules quand nous mentionnerons des réussites passées. C?est ce qui est arrivé à la cave de Champagne Armand de Brignac, qui s?annonce aux Etats Unis comme  « étant voté comme meilleur Champagne du monde ». Il bombait tellement le torse avec la petite note, qu?il paraît que Dom Pérignon, Krug et Moët&Chandon se sont mis d?accord pour mettre les choses au clair.

D?après ce que disent les 3 maisons de champagne, ce que fait Armand de Brignac est de « confondre intentionnellement les consommateurs », puisque parmi tous les champagnes de la cave, seul le Armand de Brignac brut Gold- appelé également « As de piques », en raison de l?image de sa bouteille- a mérité une telle distinction, et cela s?est passé en 2010. En 2011 et 2012, ce champagne a atteint les positions 23 et 22, respectivement.

L?objectif des trois maisons de Champagne n?est pas seulement que les gens connaissent la tromperie-ou au moins la confusion que la cave encourage-, sinon qu?en plus celle-là les compense par des dommages et intérêts. Si à la fin ils réussissent ou non, cela reste à voir, mais la graine de la défiance des consommateurs envers la maison des Ases est semée?

Quels critères suivez-vous pour acheter du vin ? Faites-vous attention aux notations ? Aujourd?hui nous te recommandons 2 vins qui, à mon avis, suivent le chemin qui les conduit à devenir grands ?

 TAGS:Lambrusco Terre VerdianeLambrusco Terre Verdiane

Lambrusco Terre Verdiane

 

 

 TAGS:Farnese Edizione Cinque Autoctoni 2011Farnese Edizione Cinque Autoctoni 2011

Farnese Edizione Cinque Autoctoni 2011

 

  

{
}
{
}

Laissez votre commentaire Vivre (ou boire) des rentes

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name