Signaler un contenu inapproprié

Whisky japonais

{
}

 TAGS:La production de whisky japonais commence à augmenter depuis quelques années ainsi que sa réputation, ce que l?on croyait être une imitation du whisky écossais est aujourd?hui un whisky avec son propre style et même si il est encore jeune, il lui reste encore un long parcours dans l?industrie.

Histoire du Whisky japonais

L?élaboration du whisky japonais a débuté à la fin du XIXº siècle, vers 1870, mais il était fait d?une façon artisanale, jusqu?en 1924 lorsque la première distillerie japonaise de whisky, Yamazaki, est fondée.

Mais si on parle de whisky et du Japon, il ne faut pas oublier de citer à Shinjiro Torii et à Taketsuru Masataka, qui sont deux figures incontournables du whisky japonais. Torii, qui était  pharmacien, fut le fondateur de Kotobukiya qui deviendra plus tard la grande firme Suntory. Il commença comme importateur, se concentrant sur les vins venus du Portugal mais, peu à peu, il s?est rendu compte que ce n?était pas suffisant et c?est là qu?il a commencé à élaborer un whisky japonais pour les japonais. En 1923, il créé Yamazaki, ce qui lui a valut le nom de « père du whisky japonais ».

Torii engage à Masataka Taketsuru, expert dans l?élaboration de whisky écossais, qui jou un rôle important chez Yamazaki et dans l?histoire du whisky japonais. En 1934, il quitte Torii pour fonder sa propre compagnie appelée Dainipponkaju, qui plus tard deviendra la distillerie Nikka.

Un peu plus sur le whisky japonais

Le fait d?associer le whisky japonais avec le whisky écossais n?est pas un hasard, on ne peut pas nier leur similitude, tout en gardant les distances bien sûre. Au Japon, on consomme en général ce que l?on appel le whisky mélangé, c?est-à-dire une élaboration se basant sur le  mélange de différents malts, très similaire à ce qui est fait par les écossais avec leur whisky. C?est probablement ça la clé du succès du whisky japonais.

Ces dernières années, l?industrie japonaise de whisky a diversifié son offre de whisky, ne se limitant plus à une seule variété. Parmi les principales marques de whisky japonais nous trouvons les déjà citées Yamazaki et Nikka, mais aussi la Hakushu (aussi propriété de Suntory), Yoichi et Sendai / Miyagiko (toutes deux propriété de Nikka),  Fuji-Gotemba (propriété de Kirin, située au Mont Fuji), Karuizawa, Hanyu, Chichibu, Shinshu et White Oak.

?Au Japon, les consommateurs de whisky le boivent pendant les repas avec de l?eau chaude, qu?ils appellent le oyuwari, et avec de l?eau froide et des glaçons appelé mizuwari ».

Quel est le meilleur whisky japonais? C?est vous qui décidez, nous vous en laissons 2 pour comparer :

 TAGS:Whisky Nikka All MaltWhisky Nikka All Malt

Whisky Nikka All Malt : Nikka est devenu la distillerie japonaise la plus connue et ses whiskys sont plus faciles à trouver. Le plus consommé est ce All Malt avec un prix très abordable.

 

 

 TAGS:Suntory Hibiki 17 AnsSuntory Hibiki 17 Ans

Suntory Hibiki 17 Ans : Suntory est la première distillerie de whisky du Japon, c?est aussi la référence indiscutable. Bien que le prix de ce whisky soit plus élevé, sa singularité le rend magnifique.

 

{
}

Laissez votre commentaire Whisky japonais

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name